mardi 14 août 2012

RUNWAYDREAMZ : my dream(z)

Les shorts courts et déchirés sont de sortie tout l’été et cette marque est leader dans l’industrie des « short shorts ». 

Tout d’abord, un peu d’histoire : fondée en 1999 par Christian Yasser Massuh, la célèbre marque qui a été « liker » par plus de 67,000 utilisateurs de facebook n'a commencé le concept du short en coupe V qu’en 2010. Avec cette coupe, le denim a vu un autre tournant dans sa vie : une nouvelle coupe, un nouveau concept.
Le marque est très appréciée par de nombreuses fashionistas dans le monde entier avec en tête l’Australie, la France étant citée en 4ème position ! Bien évidemment, le pays d’origine de la marque n’est pas en reste, les premières villes attirées par le phénomène étant New York (ville ou la marque a établi l’un de ses magasins), Los Angeles, Miami et bien d’autres.
La marque a été vue dans le magasine « Elle » France de janvier 2012 et dans les éditions de juillet 2012 ainsi qu’août 2011 de la revue germanique « Instyle ».
La marque qui continue à se développer a su conquérir les internautes du monde entier. En moins d’un an, les 20,000 « likers » de facebook ont triplés et cela n’est pas prêt de s’arrêter car Runwaydreamz nous réserve d’autres surprises.
Ensuite, la collection :
blog beauté belge
Crédit photo des vêtements: runwaydreamz

Enfin, le pourquoi : Je vous avais déjà parlé de cette marque lors d’un article précédent (Jeffrey Campbell Litas) et je voulais absolument en faire un article (une marque aussi géniale le mérite, non ?). J’adore voir les jeunes filles en porter de différentes façon, taille haute ou taille basse, avec un bracelet ou un top, en été ou en hiver (bey oui, ça se fait), etc. Cela va avec tous les styles, toutes les chaussures. Parfois (très rarement malheureusement) il arrive que la marque fasse des giveaway’s, c’est à ce moment là que toutes les jeunes filles sur facebook « share (partage) » le post si précieux qui leur donnera une chance d’en avoir un, car ne l’oublions pas, ces petites merveilles sont assez chères : comptons 162$ pour le #617 et 90$ pour un leggings, il est normal dès lors de les retrouver sur des célébrités US tel que Kylie Jenner.
Ce que j’aime aussi avec RWDZ (son abréviation), c’est que malgré son succès et son prix peu abordable, la marque reste toujours proche des gens qui l’achète: leur galerie instagram est remplie de fille sdu monde entier portant leurs fameux shorts.

Dans l’attente dans posséder un (peut-être un jour, qui sait ?), dites-nous ce que vous en pensez et si vous connaissiez la marque.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur vos impressions ça me fait toujours plaisir ! Je vous répondrai le plus rapidement possible ♥